< Retour en arrière

Végétarisme

Depuis une vingtaine d’année, Julie a adopté un régime végétarien et abandonné toute consommation de viande, de poisson et de crustacés. Une décision prise avant tout en faveur de la cause animale et environnementale. Elle déclarait ainsi au magazine 7 Jours que le végétarisme est une façon de lutter contre la faim dans le monde : «Pour faire une livre de viande, il faut donner des milliers et des milliers de livres de céréales et de litres d’eau aux animaux. On déforeste l’Amazonie pour créer des pâturages. Ça aiderait à la redistribution des ressources à travers le monde si plus de gens étaient végétariens.» Julie est également révoltée par les conditions d’élevage et d’abattage des animaux qui ne sont considérés que comme de simples marchandises et non des êtres vivants sensibles autant à la peur, l’angoisse que la douleur.

Projets reliés